March 17, 2006

Le Devoir should do its homework / Le Devoir devrait faire ses devoirs

Yesterday, Helene Buzzetti wrote an article about the Fuddle Duddle Fuck-Up. Her lack of journalistic integrity is clear. I have addressed my comments in French, but I encourage you all to read it. To future journalists, this article is the textbook example of reporting only one side of the story.

Je dois vous le dire, je suis impressionné. Impressionné par le manque de rigueur journalistique dont a fait preuve Hélène Buzzetti dans la rédaction de son article paru ce matin dans Le Devoir. Il porte sur la querelle entourant Fuddle Duddle. Je profite de la tribune de Fuddle Duddle pour faire une mise au point. Pourquoi ne pas écrire à Mme Buzzetti pour qu’elle publie un autre article révélant l’autre côté de la médaille ? La réponse est simple, plus de libéraux lisent Fuddle Duddle que Le Devoir. La pauvre feuille de chou tire à moins de 20 000 exemplaires que les « intellos » du Plateau font semblant de lire.

Je dois par contre souligner la qualité de leur papier journal qui est plus épais que ceux utilisés par La Presse et Le Journal de Montréal. Mes feux de foyer partent beaucoup mieux avec Le Devoir, ça brûle plus lentement et la flamme est plus intense.

Les jeunes libéraux fédéraux du Québec ne prendront pas position dans la future course à la chefferie de leur parti. Placés devant le fait accompli par leur présidente, qui militera pour Belinda Stronach, les jeunes ont plutôt décidé de ne pas appuyer collectivement de candidature. Ils ont même décidé de rompre jusqu'à l'élection du prochain chef le lien avec leur blogue où s'accumulaient les commentaires désobligeants.

L’exécutif des JLC(Q) avait voté unanimement d’écouter tous les candidats à la chefferie afin de faire un choix consensuel éclairé. La présidente a été la première membre de l’exécutif à prendre position pour une candidate malgré la résolution adoptée quelques jours auparavant. Pour ce qui est des commentaires, les blogueurs de Fuddle Duddle ont ratissé les autres blogues afin de démentir les fausses rumeurs au sujet de Brigitte. Car Brigitte est une amie et collègue et nous avons, pour elle, encore de l’amitié et du respect.

Les jeunes du Québec ont adopté vendredi dernier une résolution autorisant les quelque 40 membres de l'exécutif à appuyer l'un ou l'autre des éventuels candidats à la succession de Paul Martin. La présidente des jeunes, Brigitte Legault, reconnaît que c'est devant le manque de consensus des membres que cette résolution a été soumise. «C'est un peu ridicule de priver les personnes du droit de militer pour un candidat simplement parce qu'il faut se rallier», dit-elle. Ce ralliement ne semblait pas possible. «Le but, c'est de rester des amis. On ne veut pas de dissension.»

Cette résolution est normale. J’ai cru que la première résolution était irréaliste et nous serions gagnants de nous éparpiller dans différentes courses afin de se protéger les uns les autres.

Deux jours avant cette rencontre de l'exécutif, le recrutement de Mme Legault par la millionnaire Belinda Stronach afin d'organiser sa candidature au Québec avait été ébruité. Mme Legault a coprésidé la dernière campagne libérale fédérale au Québec.

Belinda n’est pas millionnaire, mais milliardaire. Brigitte ne se cachait nullement d’avoir été recrutée par « Team Belinda ». Il était d’intérêt public que les membres des JLC(Q) sachent que leur présidente avait déjà pris parti avant même que tous les candidats se soient déclarés.

Luc Fortin, vice-président aux communications, réfute l'hypothèse voulant que l'aile jeunesse québécoise ait été placée devant un fait accompli par la décision de sa présidente. «Nous n'avons pas été forcés du tout, assure-t-il. Les gens n'étaient pas prêts à se lancer dans une course au leadership.» Il croit que cette décision est «saine».

Il aurait certainement été préférable que Brigitte en discute avec son exécutif avant de renier la résolution qui venait d’être adoptée. La résolution aurait pu être répudiée avant que Brigitte n’accepte l’offre de Belinda. Ça aurait été beaucoup plus délicat et ça aurait certainement pu éviter plusieurs déceptions.

Même son de cloche du côté de Charles Daviault. «Mme Legault était libre d'appuyer qui elle veut. Elle l'a fait en son nom seul.»

Pourquoi Mme Buzzetti interrogez-vous seulement que des supporters de « Team Belinda ». Il est évident que leurs versions seront toutes concordantes…

N'empêche que la révélation de l'appui de Mme Legault n'avait pas plu à tout le monde. Sur le blogue de la candidature de Mme Stronach, les messages hargneux -- et même diffamatoires -- se sont vite multipliés. On y accuse Mme Legault de s'être fait acheter avec un salaire de 70 000 $, ce que la principale intéressée nie catégoriquement. «Ceux qui me connaissent savent que je fais cela par passion et non pour des raisons financières», assure-t-elle.

Antonio et moi avons défendu Brigitte contre ces attaques, tant sur notre blogue que sur les autres. Nous l’avons fait avec vigueur et conviction car nous ne croyons pas que Brigitte puisse avoir été acheté comme ça.

Sur ce blogue, plusieurs reprochent à la ministre de ne pas parler le français. Les commentaires sont rédigés... en anglais, même lorsqu'ils proviennent de francophones. On reproche à Belinda Stronach de n'avoir aucun lien profond avec le Parti libéral, qu'elle a rejoint il y a moins d'un an.

Comment peut-on aspirer aux plus hautes fonctions de ce pays bilingue en ne parlant que l’Allemand et l’Anglais. Elle ne peut communiquer avec près de 30% de la population… Le blogue et justement BILINGUE et nous ne voyons aucun problème à ce que des francophones fassent des interventions dans la langue de Shakespeare. Les anglophones font des efforts pour commenter, quand ils le peuvent, dans la langue de Molière. Nous aurions dénoncé l’incapacité à parler à parler Anglais d’un éventuel candidat unilingue francophone. Quand à son appartenance au PLC, elle seule le sait et je ne veux pas commencer une chasse au sorcière afin de déterminer qui est un vrai libéral ou non. Ça serait ridicule.

Les jeunes libéraux fédéraux du Québec ont en outre décidé de suspendre leur blogue Fuddle-Duddle jusqu'à l'élection d'un prochain chef parce que «même s'il est expressément mentionné sur le site du blogue que les JLCQ n'endossent pas les commentaires faits sur le blogue, la perception du public peut en être tout autrement, ce qui peut être particulièrement problématique dans une période de forte couverture médiatique comme une course à la direction». Cette directive aurait par la suite évolué, selon Mme Legault. Seul le lien entre le site officiel des jeunes libéraux et le blogue aurait été rompu.

Premièrement, Fuddle Duddle n’est pas la propriété des JLC(Q), ce n’est donc pas leur blogue, mais le blogue de Marc-André Gendron. Deuxièmement, on devrait plutôt lire que le parrain de la résolution s’est battu pour la faire passer telle quelle, sans accepter la proposition d’Antonio de dissocier Fuddle Duddle des JLC(Q). Suite à la dénonciation unanime des blogueurs de Fuddle Duddle et aux nombreux messages d’encouragement de blogueurs libéraux partout au pays, les parrains de cette résolution ont eu peur et ils ont reculé. Ils ont alors fait croire à un malentendu et qu’une simple dissociation leur paraissait la meilleure solution. Cette décision de Brigitte a été sage mais le mal avait été fait.

Si Mme Buzzetti avait voulu avoir un minimum de rigueur journalistique, elle aurait visité le blogue dont il est question dans cet article et elle aurait été en mesure de rapporter les faits. Si elle avait voulu être vraiment honnête, elle aurait contacté un des blogueurs de Fuddle Duddle pour leur demander leur version des faits. Votre papier ressemble beaucoup plus à un billet d’un « columnist » qu’à un reportage de journaliste.

Sur ce, je considère l'épisode de Fuddle Duddle clos. Cet article a été écrit avec l'assentiment de mes co-blogueurs. Nous ne reviendrons plus sur cet incident à moins que ça ne revienne d'intérêt public...

Alex

16 Commentaires:

Anonymous Anonymous a dit...

Hey Alex,

Trying my best to understand, but for us unilingual :( readers, could you please put up a translated text?

I know its rude (very a la Stronach), but this is something I would really like to read.

3/17/2006 2:18 PM  
Anonymous helene buzzetti sucks a dit...

You guys should have a letter campaign to write to le devoir with your criticism. They should post it somewhere.

And yes, it does sound more like a commentary than actual journalism. It was quite loaded.

Also, I resent her for saying that criticisms of Stronach for not being bilingual were written in English.

You are totally right that this is a BILINGUAL site. And besides, as much as I would love everyone in Canada to be bilingual, it simply isn't the case.

I would have a problem with Stronach being unilingual as a private citizen or blogger for that matter, but I do have a problem with her wanting to be leader of the Party and/or PM when she can't communicate in French. She is an official spokesperson and she should be able to do both languages.

3/17/2006 2:43 PM  
Anonymous Concordia Liberal colleague a dit...

I will translate it and send it to alex, somehow, I think Antonio has had enough of this.

3/17/2006 2:44 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

Hey, thanks so much Cancordia Liberal Colleague! ;)

3/17/2006 4:01 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

N'en demeure pas moins que Fuddle-Duddle est très anglophone, pour un supposé blog québécois, et qu'Hélène Buzetti a totalement raison sur ce point. À part Alex Plante, il n'y a que très peu de blogueurs de Fuddle-Duddle qui osent écrire en français. Le jour où Denise écrira en français, je commencerai vraiment à me demander ce qui se passe...

3/18/2006 11:07 AM  
Anonymous Anonymous a dit...

Remarquez... Je pense à ce que je viens d'écrire et je me trouve un peu sévère. Le problème n'est pas que Fuddle-Duddle n'est pas bilingue, bien au contraire. Pour un blog canadien, votre niveau de bilinguisme est plus que satisfaisant. C'est pour un blog québécois qu'il y a problème, car votre niveau de français (j'entends par là quantité de français sur le blog) est carrément insuffisant.

3/18/2006 11:15 AM  
Blogger Alex Plante a dit...

Je vous répondrais que contrairement à nos voisins du sud, nous misons davantage sur la qualité que sur la quantitié.

Alex

3/18/2006 1:51 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

Fuddle Duddle est un blog canadien et québécois, tout simplement. Je trouve que c’est bien drôle (ou plutôt bien triste) qu’il y en a toujours des personnes qui créent des faux conflits concernant la langue. Oui, au Québec le français est la langue officielle. Mais, l’anglais a une place au Québec. Il y en a beaucoup des québécois et québécoises qui parlent l’anglais, une forte minorité. Au Montréal, la grande majorité du monde est bilingue… la langue n’est pas un (je m’excuse pour le mot d’anglais) ‘flashpoint’ pour des conflits. C’est toujours un petite minorité xénophobe qui crée des problèmes. La plupart des québécois et québécoises de tous origines n’ont pas une problème avec la langue. C’est très important de conserver le Français, mais la création des faux conflits entre le Français et l’ennemie Anglais, ça suffit.

3/18/2006 4:05 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

Vous répondez que Fuddle Duddle n’est pas la propriété des JLC(Q).

Pourtant, on peut lire le contraire dans votre précédent billet (http://fuddle-duddle.blogspot.com/2006/03/well-let-you-decide.html) : "ATTENDU QUE le blogue, de même que le nom "Fuddle Duddle" sont la propriété des Jeunes Liberaux du Canada (Québec)".

Bizarre, non ?

3/18/2006 5:39 PM  
Anonymous élie a dit...

Alex,

C'est quoi cet antiaméricanisme primaire à la Céline Hervieux-Payette? L'identité canadienne se fonde là-dessus?

3/18/2006 6:13 PM  
Blogger Alex Plante a dit...

Pour répondre à anonyme 5:39

L'Attendu auquel vous faites référence est le préambule de la résolution votée par l'exécutif des Jeunes Libéraux du Canada (Québec). Nous avons contesté la validité de la résolution et la présidente a renversé la décision de l'exécutif car elle a bien vu que la résolution était innaplicable car Fuddle Duddle ne leur appartient pas.

Alex

3/19/2006 12:54 AM  
Blogger Alex Plante a dit...

Élie,

Je faisais un simple clin d'oeil à mes plusieurs de mes copains américains qui m'expliquent souvent pourquoi tout est gros aux États-Unis. Mes amis américains m'expliquent que c'est parce que les Américains misent sur la quantité plutôt que sur la qualité. Ce n'était pas de l'anti-américanisme.

Pour ce qui est de la critique de la sénateure, sur le fond je suis d'accord mais la forme aurait pu être différente.

Je suis heureux de te revoir Élie, il y a quelques temps que tu n'avais pas commenté sur Fuddle Duddle.

Alex

3/19/2006 12:58 AM  
Anonymous Anonymous a dit...

Alex, à mon humble avis, Hélène Buzetti a fait un travail intellectuellement honnête en écrivant cet article. Même si on peut ne pas être d'accord avec tout ce qu'elle a écrit, je vous rappelerai qu'il n'y a rien de totalement faux dans ses propos.

1- Il est vrai que plusieurs membres de l'éxecutif ont été mis devant le fait accompli en apprenant que Brigitte allait appuyer Belinda (ce qu'elle avait absolument droit de faire en tant qu'individu en passant!). Je ne pense pas qu'Hélène remettait en question les liens d'amitiés qui unissent Brigitte et ses amis. Par contre, il ne faut que relire certains textes du blogue pour se rappeler que les couteaux volaient bas à un certains moments et que certains propos n'avaient pas nécessairement leur place ici.

2- Hélène ne remet pas en cause la "normalité" de la décision de l'éxecutif de ne pas se rallier derrière un candidat. Elle ne fait que rapporter les propos de Brigitte.

3- Nul part dans l'article ont dit que Brigitte se cachait d'annoncer qu'elle avait été recruté par l'équipe de Belinda. On ne peut cacher que des rumeurs circulaient à cet effet, mais Brigitte pouvait décider du moment qu'elle allait l'annoncer officiellement. C'était son droit de vouloir l'annoncer officiellement à son exécutif en premier. Mais vous savez tous que les rumeurs vont vites en politique!

4- Hélène n'affirme pas que Brigitte a reçu 70 000$ pour son poste avec Belinda, elle ne fait que rapporter certains propos que nous pouvons lire sur ce blogue. Et tant mieux si ses amis l'ont défendu contre ces affirmations! Faut croire que l'aimitié existe toujours, et ce, malgré une course au leadership!

5- Sur la question du bilinguise, je suis d'accord avec Alex. Le prochain chef de notre parti doit être capable de communiquer parfaitement avec l'ensemble de la population de son pays. Pour moi, c'est une question de respect! Sur la question des racines libérales de Belinda, cette dernière est maintenant une libérale et en tant que membre du PLC, elle a le droit de se présenter à la chefferie. Ce sont les militants libéraux qui décideront s'ils la veulent comme chef. Et les libéraux francophones de ce pays pourront juger de la qualité du français de tous les candidats en liste et ainsi faire leur choix. Mais personnellement (là, c'est mon commentaire éditorial de la journée!), je ne crois pas qu'on n'apprend pas le français en 1 mois! Donc attention à tous les candidats qui ont, disons, certaines lacunes en français. Pour ce qui est du bilinguisme de ce site, il est vrai qu'officiellement, il est bilingue, mais qu'en pratique...faites-y un tour rapide et comptez les textes en français. Hélène ne fait que constater une réalité...une réalité que je constate également!

6- Alex, honnêtement, tu sais comme moi que Hélène a visité le blogue.

Il est vrai que officiellement, le blogue Fuddle Duddle est une propriété de Marc-André. Par contre, ce blogue a tellement longtemps été rattaché aux JLC(Q), que la brisure ne se fait pas aussi automatiquement et aussi rapidement. A une certaine époque, les JLC(Q) faisait ardemment la publicité de "son" nouveau blogue. On n'a qu'à faire le tour de d'autres blogues libéraux (particulièrement au Canada-anglais) et sur certains d'entres-eux, il existe encore un lien vers le blogue des JLC(Q)...le Fuddle Duddle!

La politique, c'est encore et toujours une question de perception...

Bonne campagne au leadership à tous et a toutes!! ;-)

Cédrick

3/19/2006 11:27 AM  
Anonymous élie a dit...

Oui, je n'avais pas commenté depuis un bout de temps à cause des examens de mi-session d'université... tu sais comment c'est.

3/19/2006 12:51 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

Je suis d'accord avec Cédrick, l'article de Madame Buzzetti est à mille lieux d'un pamphlet propangandiste. Les remarques mesquines et pas très originales (la clique du plateau, franchement...) de la réponse mine la rigueur qui aurait été requise pour souligner les inexactitudes de l'article de Madame Buzzetti. De ce fait, cette réponse perd le sérieux dont elle aurait eu besoin pour avoir l'effet voulu.

3/20/2006 10:15 AM  
Blogger sa a dit...

AV,無碼,a片免費看,自拍貼圖,伊莉,微風論壇,成人聊天室,成人電影,成人文學,成人貼圖區,成人網站,一葉情貼圖片區,色情漫畫,言情小說,情色論壇,臺灣情色網,色情影片,色情,成人影城,080視訊聊天室,a片,A漫,h漫,麗的色遊戲,同志色教館,AV女優,SEX,咆哮小老鼠,85cc免費影片,正妹牆,ut聊天室,豆豆聊天室,聊天室,情色小說,aio,成人,微風成人,做愛,成人貼圖,18成人,嘟嘟成人網,aio交友愛情館,情色文學,色情小說,色情網站,情色,A片下載,嘟嘟情人色網,成人影片,成人圖片,成人文章,成人小說,成人漫畫,視訊聊天室,a片,AV女優,聊天室,情色,性愛

1/05/2010 1:11 AM  

Post a Comment

<< Home