May 6, 2006

M. Charest, vous êtes mauvais, très mauvais !

Le Premier Ministre Jean Charest démontre, jour après jour, qu'il est d'une médiocrité sans égal. J'ai été surpris de voir le peu de courage que les militants libéraux provinciaux ont pu avoir lors de leur conseil général qui a lieu cette fin de semaine.

Ils ont été "fortement encouragés" à appuyer le Premier Ministre Charest et son "Yes Man" responsable de l'Environnement, Claude Béchard dans un effort d'enrichir des amis de M. Charest en leur vendant un parc national. Nul autre que Claude Boulay, oui oui une star de la commission Gomery, était jusqu'à tout récemment derrière le projet d'Orford. Il faut que se rappeler que ce sont les gens d'Everest qui ont mis Jean Charest sur la carte.

La femme d'un des fondateurs d'Everest, Claude Lacroix, est nulle autre que Suzanne Poulin, l'adjointe de toujours de Jean Charest. Son 40e anniversaire, c'est chez Everest que Jean Charest l'a célébré. Ce sont toujours les gens d'Everest qui ont géré les campagnes de Charest dans Sherbrooke. Michel Guitard, l'actuel directeur des communications du Cabinet du Premier Ministre, est également issu de la filière Everest...

La vente d'Orford était un simple tour de passe-passe qui aurait servi à aider des amis de M. Charest. C'est devenu une crise majeure pour le gouvernement. Jean Charest aurait dû faire comme il l'a fait avec les écoles juives et battre en retrait en disant à ses copains qu'il trouverait un autre moyen de leur dire merci pour leurs loyaux services.

Faisant preuve de bien peu de jugement politique et d'un entêtement hors du commun, Jean Charest en a fait une question de confiance. Il s'est dit : "Si je coule, vous coulerez avec moi.". Cette attitude est complètement ridicule.

Le Parti Libéral du Québec a paru encore plus déconnecté en votant presque unaniment en faveur du projet d'Orford. Les militants ont perdu la face pour que Jean Charest n'ait pas à reculer sur ce dossier.

Aux dernières nouvelles, le président du caucus du PLQ songeait à expulser les deux dissidents que sont Thomas Mulcair et Pierre Paradis. Ces deux hommes militent pour le PLQ depuis bien plus longtemps que Jean Charest et sa bande d'amateurs.

Dans un avenir prochain, je vous expliquerai comment Charest aurait pu faire de la vente d'Orford un projet porteur pour la région. Il aurait pu être réclamé par les gens de la région. Mais non, Jean Charest refuse obstinément de consulter la population...

Je souhaite le départ de Jean Charest, pour le bien du Parti Libéral du Québec et de la cause fédéraliste.

Alex Plante

3 Commentaires:

Anonymous Anonymous a dit...

Encore un autre commentaire contre le PLQ. Alex, tu as tout à fait le droit à ton opinion sur le mont orford comme n'importe qui d'autre. Et les membres qui ont pu enfin recevoir l'information ont compris que le projet était viable et même souhaitable.

Le problème est que l'information ne se rend pas souvent jusqu'au citoyen sans passer par la propagande anti-liberal. Cette propagande se consiste justement de gens qui donne leur opinion et attaque ceux qui sont contre sans donner aucune information.

en lisant ton article, le seul point est je suis contre et c'est à cause d'éverest. Est-ce que c'est à cause d'eux que plus de 95% des militants ont voté pour la proposition. Que seulement 15 personnes environs ont voté contre et ce malgré que le fait que Mulcair et Paradis ont pu s'exprimer librement.

Il y a plusieurs argument qui peut pousser qqun à être pour ou contre le projet et ces débats sont viables. Il faudrait rester sur ces débats et donner des arguments qui parle du sujet, ce qui n'a pas été fait.

J'apprécie beaucoup vos articles normalement mais quand vous décidez de faire un article si agressif, vous devriez expliquer votre raisonnement avec des raisons qui touche le projet.

Mathieu

5/07/2006 8:37 PM  
Blogger Alex Plante a dit...

Mathieu,

Si le message du gouvernement ne se rend pas au pauvre peuple qui n'a pas vu la lumière comme tous les chanceux qui ont pu assister au Conseil Général, c'est parce que les gens de communication de l'équipe libérale sont médiocres.

J'ai parlé à des gens qui étaient présents et qui se sont abstenus de voter car on leur avait clairement indiqué sur quel bord ils devaient voter...

Pour Mulcair et Paradis qui ont pu s'exprimer librement... Béchard a pu faire une présentation d'une demi-heure quand Paradis et Mulcair ont pu faire valoir leur point de vue pendant un gros cinq minutes si on combine les deux interventions...

Mon post n'était pas spécifiquement sur Orford mais sur la médiocrité de Jean Charest.

Je n'ai pas apprécié qu'ils refusent l'accès aux médias étudiants. Antonio a bien essayé d'assister au Conseil afin de couvrir l'histoire des condoms mais on ne voulait pas de lui là-bas. On dirait que Carolyn Steward-Olsen et Dimitri Soudas ont influencé les responsables des relations médidas au PLQ... Watch out guys, c'est pas une bonne idée..

Si tu as la chance, tu liras la chronique de Michel C. Auger sur le Kool-Aid. C'est très intéressant.

Alex Plante

5/07/2006 10:41 PM  
Anonymous Anonymous a dit...

C'est quoi << kool-aid >>? Un autre scandale du parti liberal federale?

5/10/2006 6:17 PM  

Post a Comment

<< Home