October 20, 2005

Alex est de Retour pour Planter Pelletier

Beaucoup de libéraux doutaient de Jean Lapierre quand il est revenu en politique il y a un peu plus d’un an et demi. Personnellement, je n’ai rien contre l’homme mais certaines de ses déclarations me font sourciller parfois. Par contre, aujourd’hui, il m’a ravi !

Il a dit tout haut ce que la vaste majorité des militants libéraux disaient tout bas depuis un bon bout de temps. BENOîT PELLETIER FLIRTE AVEC LES SÉPARATISTES ! Ça doit cesser, ça n’a aucun sens.

La collaboration entre Ottawa et Québec est très bonne, seul Benoît Pelletier vient gâcher la sauce. Quand je parle de collaboration, je pense à l’annonce faite cette semaine pour venir en aide à l’industrie forestière suite au dépôt du rapport Coulombe. Michel Audet, ministre des Finances du Québec a demandé le printemps dernier au ministre du développement régional, Jacques Saada, s’il pouvait lui venir en aide en annonçant un plan d’aide aux régions touchées. Lundi, on apprenait que Développement Économique Canada mettait 50M$ d’argent neuf pour aider les régions affectées par le rapport Coulombe. N’est-ce pas un bel exemple de collaboration des deux palliers de gouvernement ?

Il est grandement temps que Jean Charest mette son pied à terre et dise à Benoît Pelletier de se la fermer. Il empoisonne les relations fédéral-provincial. À l’instar de son ex-collègue Yves Séguin, bientôt plus aucun ministre fédéral ne voudra travailler avec M. Pelletier. Charest avait fait un coup d’éclat en annonçant la candidature de Séguin dans Outremont en 2003, le pétard lui a explosé dans les mains… Séguin a inventé ce qui est devenu la principale doléance des séparatistes québécois (et curieusement de M. Pelletier), le fameux déséquilibre fiscal, que je me plais à appeler déséquilibre mental !

J’aimerais que M. Charest réalise que, très souvent, nos pires ennemis sont parmi nous. Si vous souhaitez une relation avec Ottawa encore plus harmonieuse, faites en sorte d’enlever les obstacles à la relation, Benoît Pelletier est le premier obstacle.

Si vous perdez votre ministère, M. Pelletier, je suis convaincu que les portes vous seront grandes ouvertes au Bloc Québécois. Ils vous accueilleront à bras ouverts, ils ont besoin de gens comme vous, des gens qui chiâlent et qui ne sont jamais prêts à s’asseoir pour négocier et régler un dossier.

Dehors Pelletier !!!

Alexandre Plante

1 Commentaires:

Anonymous Anonymous a dit...

Wow, vous avez le mépris le plus total pour tout les gouvernements que se dote les Québécois.

11/29/2005 4:56 PM  

Post a Comment

<< Home